Qui se cache derrière les produits ?

profil consommateur

Très chère boule de cristal dévoile moi … le profil des consommateurs.
Eh bien, je vois… je vois… que les consommateurs ne sont pas toujours ceux que l’on croit !

Levé de rideau sur des idées reçues (ou pas).

Les lingettes bébés

35% des volumes de lingettes bébés sont achetés par des foyers … sans progéniture.* « Elles remplacent les lingettes démaquillantes pour le visage ou comme lingette déodorante »

Ce que j’en pense ?

Ce chiffre ne m’étonne pas plus que ça, mais c’est plus l’usage qui en est fait qui me surprend. J’ai toujours vu des lingettes pour bébé dans la voiture de ma mère pour se nettoyer les mains mais l’idée ne me serait pas venu de me nettoyer avec ou de les utiliser comme lingettes déodorantes.

Les rasoirs hommes

20% des rasoirs hommes seraient utilisés par des femmes pour s’épiler* et ce malgré l’apparition de gammes spécifiques pour les femmes.

Ce que j’en pense ?

Finalement je trouve ce chiffre assez bas … ma femme fait parti de ces 20% de femmes à utiliser un rasoir pour homme. Ben oui pas toujours le temps de filer chez l’esthéticienne en cas d’imprévus… et puis ils sont tellement pratiques !

Les poudres chocolatées

71% des consommateurs de poudres chocolatées pour enfants seraient âgés de plus de 15 ans, et même 41% âgés de plus de 34 ans*. On pourrait croire qu’à l’âge adulte le bol de thé et la tasse de café remplacent le bol de chocolat chaud mais voilà visiblement une idée reçue bien ancrée !

Ce que j’en pense ?

Ça ne me surprend absolument pas ! Je commence ma journée avec un bol de chocolat chaud puis je poursuis avec du café en arrivant au travail puis du thé au cours de la journée. Je connais beaucoup de personnes de plus de 15 ans qui, comme moi, sont restés au bol de chocolat chaud au petit dej.

Les biscuits enfants

« Sur 46 millions de consommateurs de biscuits enfants, 23 millions ont plus de 35 ans, 12 millions ont même plus de 50 ans ! »*. Ces derniers sont plus nombreux à en manger que la cible originale, les moins de 15 ans (11 millions).

Ce que j’en pense ?

C’est tout à fait normal, il n’y a pas d’âge pour aimer les biscuits. Kraft Foods l’a d’ailleurs compris avec sa pub Petits Ecoliers de LU.

Les enfants et les produits light

Les 6-10 ans sont 41% à consommer régulièrement des yaourts 0%, 32% à boire du soda light et 29% à manger du fromage allégé. Et entre 11 et 15 ans, cette proportion est encore plus élevée.*

Ce que j’en pense ?

On nous explique qu’ « il s’agit souvent d’erreurs » et que les mères de familles confondraient les packagings avec des yaourts normaux. Je n’y crois personnellement pas une seconde. Je pense plutôt que les mères de famille mangeant elles-mêmes des yaourts allégés en donnent à leurs enfants. Cela leur permet d’acheter des packs plus économiques et puis ce qui est bon pour elles, doit être bon pour leurs bambins.

Les céréales pour enfants

Les 0-15 ans ne représentent même pas la moitié des consommateurs de céréales pour enfants (41%). A contrario, les plus de 35 ans comptent pour 27% des amateurs.*

Ce que j’en pense ?

Au rayon céréales il y a vite de quoi se perdre. Céréales « allégées », céréales « bio » et autres céréales « santé » envahissent les linéaires. Quand on ne veut ni faire de régime, ni manger du mueslï je comprends qu’on se tourne vers une valeur sûre : les céréales de son enfance !

Les déodorants pour femmes

30% des utilisateurs de déodorants pour femmes sont en fait des hommes*et 26% des utilisateurs de déo pour hommes seraient en fait des femmes.

Ce que j’en pense ?

Voilà un chiffre auquel je ne m’attendais vraiment pas ! J’ai du mal à m’imaginer avec un déo rose, poudrée ou sentant la pêche. Et si vraiment une des explications viendrait du fait que 19% des hommes laissent à leur conjointe le soin d’acheter leur déodorant et bien je me dis que ces Monsieurs sont bien dociles. Je pensais que le déo était une marque de virilité et que beaucoup l’utilisent en plus pour se parfumer. Mais visiblement j’ai tort.

Voilà, je sais que je vous prends la tête avec mes études de conso, de marché, mes stats, etc… mais je n’y peux rien, je suis curieux et j’aime tout ce qui touche au marketing, aux tendances, au web… Je suis abonné aux news du net et à tant d’autres… J’étais donc obligé de vous faire partager les résultats de cette étude.

En plus ça me fait penser à un passage des « petits secrets d’Emma » lorsque l’héroïne (assistante au sein du service marketing d’une multinationale) annonce que son grand-père adore les barres chocolatées destinées aux ados car elles ne collent pas aux dents ! On est en plein dans le sujet !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *